mercredi 7 janvier 2009

De la Léonite à la Lagardite

Je voudrais vous parler d'une maladie qu'on pourrait situer à mi-chemin entre l'optimisme selon le bobo moyen et l'optimisme selon Les Bisounours ou l'Île aux enfants avec Casimir. Une maladie qui pourrait sembler bénigne, qui prêterait à sourire, voire à moquerie si une des personnes atteinte de cette maladie n'exerçait pas une des plus hautes fonctions de l'Etat.

Quels sont les symptômes ?

Globalement, cette maladie se détecte chez les personnes affichant un optimisme béat même dans les circonstances les plus dramatiques. Un extrême du genre pourrait être par exemple le fait de prétendre pouvoir respirer normalement alors qu'on a la tête sous l'eau (pour un être humain évidemment, pas pour un cabillaud). Une citation célèbre qui s'applique très bien sera "tout va très bien, Madame la marquise".
  • Un camion te fonce dessus ? "Pas de problème, je suis à l'abri, le camion ne peut pas me toucher"
  • Tu t'apprêtes à prendre le volant sur une route totalement verglacée ? "Je n'ai rien à craindre, j'ai des pneus tout neufs"
  • Tes enfants sont sur le point de manger du poisson avarié ? "Mangez, les enfants, votre organisme est plus fort"

et plus concrètement et plus récemment :
  • Les hypermarchés se sucrent comme des porcs sur le dos des ménages en vendant le kilo de poireau à trois fois le prix ? "Tout va bien, j'encourage les français à faire jouer la concurrence".
  • Le prix du baril de pétrole atteint des sommets et les gens commencent à se rendre compte que leur voiture est un gouffre à fric ? "Les français vont tout simplement faire du vélo"
  • La planète s'enfonce dans la plus grave crise financière et sociale qu'elle ait jamais connu ? "Notre pays est protégé, nos banques ne jouent pas avec ce genre de feu".
  • Gazprom coupe les robinets du gaz vers l'Ukraine, qui alimentent une bonne partie de l'Europe ? "Tout va bien, GDF-Suez a largement de quoi répondre à la demande"

Naturellement, il y a un second symptôme qui conïncide avec le premier que je viens de vous énoncer, c'est celui de se planter systématiquement, la première comparaison qui m'est venue à l'idée est Léon, personnage tiré du film "Le Viager" de Maître Pierre Tchernia :


video


Bref, chaque fois qu'une personne atteinte de Lagardite Aiguë dit une phrase, c'est forcément une connerie. Ainsi pour reprendre les quatre points que je viens de citer :

  • Les hypermarchés, c'est le concept du "tout sous le même toit" : vous vous voyez faire tous les hypers de votre région (et ainsi dépenser un plein d'essence chaque fois que vous faites vos courses) pour "faire marcher la concurrence" ? Et quelle concurrence ? Celle entre Carrefour, Champion et Ed ? C'est le même groupe, la même centrale d'achat, les produits viennent du même endroit et ils se sucrent autant dessus. A ceci près que chez Ed, c'est UN PEU moins cher, mais de BEAUCOUP plus mauvaise qualité : à toi l'infarctus à 45 ans et le cancer du pancréas parce que tu auras mangé de la merde toute ta vie.
  • Tout le monde peut se rendre sur son lieu de travail à vélo, bien sûr, maintenant qu'on a tellement fait grimper les prix de l'immobilier que la classe moyenne habite à perpète et est obligée de payer en bagnole ce qu'elle n'a pas pu payer en logement. Allez, toi qui habite Villeparisis, tu vas aller bosser à vélo pour gagner ton SMIC à EuroDisney, pas de problème.
  • Toutes les grandes banques françaises sont tellement à l'abri, ont été tellement prudentes et ont tellement vu le traquenard arriver sur elles qu'elles ont du aller chouiner auprès du gouvernement pour demander des milliards sortis de nulle part pour continuer à boursicoter tranquillement, comme le joueur de roulette auquel le casino propose sans cesse une rallonge pour qu'il continue à se planter. Et au passage, continuer à pratiquer des taux hallucinants pour se refaire une santé sur le dos des emprunteurs alors que les taux interbancaires s'effondrent.
  • GDF-Suez annonce le lendemain de cette magnifique déclaration qu'il s'attend à une importante pénurie d'approvisionnement (ah ben la voilà, la hausse du prix du gaz que le gouvernement a refusé il y a quelques semaines).

Vous allez vous dire que quelqu'un qui se comporte comme ça devrait vite écrire à Sarkozy pour lui demander qu'on l'autorise à recourir à une aide pour mettre fin à ses souffrances. Eh bien non, figurez-vous que cette personne se porte très bien, enfin le prétend. Et surtout, cette personne est aujourd'hui notre ministre de l'Economie et des Finances.

Petit florilège pour présenter le personnage :

en images :



(il y a un principe oriental qui veut que le corps et l'esprit soient en harmonie. Regardez-moi cette tête, ça vous inspire rien ?)

et en audio (chronique sur Europe1 le 07/01/09) :

Je rends à César ce qui lui appartient, c'est à notre ami Seb Musset que l'on doit l'expression "Lagardite aiguë".

Si vous rencontrez dans votre entourage une personne atteinte de cette maladie, appelez tout de suite le vétérinaire pour la faire piquer car cette maladie semble contagieuse dans certains environnement sociaux, mais surtout affecte des personnes amenées à prendre des décisions qui affectent l'avenir d'un grand nombre de personnes, et pas dans le bon sens, je le crains.