jeudi 16 décembre 2010

Vidéo répression du jour

On m'a fait parvenir cette cochonnerie par mail :

video

Je livre mon avis sur la chose :

Joli joujou.

Cela dit, ce qui est surtout intéressant dans cette vidéo, c'est pas la forme (la présentation du gadget), mais le fond (la machine politique, communication et répression qu'il y a derrière).

Tout particulièrement, j'adore le mot "enquête" en haut de l'écran, foutage de gueule intégral, laissant supposer que c'est TF1 qui est allé frapper à la porte des flics.

La ficelle est un peu grosse : c'est le ministère de l'intérieur qui a convoqué toutes les chaînes pour présenter son nouveau joujou, à l'attention de la population, dans une vidéo qui a le mot "MENACE" écrit en bien gros sur l'écran, le genre de truc sur lequel TF1 répond toujours le premier "présent".

Au passage, TF1 était aussi le premier à faire un super reportage pour montrer à quel point le Taser, c'était génial et que ça allait permettre en toute sécurité pour tout le monde (bien sûr, 10000V dans le corps, ça picote juste, c'est tout) de mettre fin à la dangereuse délinquance de nos banlieues, responsable de tous les maux de la société c'est bien connu, surtout de papy de la cambrousse qui n'a pas un HLM à 80 bornes à la ronde.

'faut pas s'en faire, les autres chaînes vont aussi bientôt diffuser leur petit "reportage" sur le sujet. Les chaînes de la TNT surtout, qui surfent à mort sur le "on a suivi les flics qui traquent les délinquants" (le terme délinquant étant évidemment très flexible) vont faire leur travail de sape du moral, et ces chaînes font encore plus fort que TF1 et M6 réunies, du grand art.

Et le tout sur fond d'automatisation de la répression, car c'est évidemment de cela qu'il s'agit.

Le lobby de la lutte contre la délinquance routière a encore fait du beau boulot.

Après tout, les équipements de Robocop qu'on trouve dans les voitures (structures déformables, airbags partout, ABS, suspensions actives, ESP, etc...) ne sont pour rien dans la chute des victimes de la route, ça aussi c'est bien connu, c'est uniquement les radars et les PV qui vont avec. Ben tiens, laissez tout l'arsenal répressif et remettez-nous de la bonne vieille caisse sans tout ce bazar, avec un châssis en béton armé, freinage classique, aucun airbag, suspension à ressort tout bête, et vous allez voir si le nombre de victimes va pas remonter en flèche.

J'attends le premier radar français qui flashe en zone de travaux rabaissée à 40km/h pour l'occasion, le tout sur autoroute (déjà vu en Angleterre, devenu en une semaine le radar le plus rentable de tout le pays : personne ne peut supporter de rouler à 40km/h sur une autoroute).

Au passage, les commissaires européens réfléchissent déjà à imposer la géolocalisation sur les voitures (j'en parlais déjà autour de moi l'année dernière, je voyais ça arriver dans les 5-10 ans, en fait j'étais optimiste), l'arme ultime pour mettre des prunes pour excès de vitesse sans avoir à investir quoi que ce soit. Ah si, un abonnement GPRS va avec. Et tu seras obligé de le prendre, condition sine qua non pour être assuré. Les chinois payent la balle qui les exécute, on est plus soft, mais on se rapproche : tu payes l'abonnement qui va servir à t'allumer.

Est également suggérée la caméra intérieure embarquée, nous dit-on "pour aider à reconstituer les accidents et tenter de mettre fin à l'escroquerie à l'assurance". Comme disait le grand philosophe Demolition Man : "Et pourquoi pas une laisse dans le cul ?". Et tout ça pour notre bien, évidemment.

Cela dit, je prédis un calme sur le sujet d'ici quelques mois. En effet, avec la fin de la prime à la casse, le marché automobile va encore se prendre une claque, et lorsqu'il s'agit de relancer les ventes automobiles, non seulement on sponsorise à tout va (le constructeur, et l'acheteur), mais cela correspond aussi à des périodes où les campagnes sur la sécurité routière sont les plus calmes. Ben oui, 'faut faire chier les automobilistes, mais pas trop pour pas les dégoûter.

Je terminerai par cette phrase de Benjamin Franklin : "Si vous acceptez d'abandonner une partie de votre liberté pour un peu de sécurité, vous ne méritez (ndRafo : et n'aurez au final) ni l'une, ni l'autre".

Bref, je conclus : cette vidéo est à l'attention de la population et est clairement à identifier comme une MENACE, au sens juridique du terme : "je te menace de ceci si tu fais cela". Plus clairement, "Voilà ce qui va vous arriver si vous vous tenez pas à carreau".

PS : pour le coup de la géolocalisation et la caméra dans la bagnole, on m'a déjà rétroqué "ils ont pas le droit". Qu'on arrête de sortir ce genre d'ânerie car je rappelle que le droit, c'est, dans le désordre, 2 votes à l'assemblée, 1 vote au sénat et 1 décret d'application. C'est ça, le droit. Un droit qui n'existe pas aujourd'hui, si on veut, sous quelques semaines il est là et il est applicable.

J'ai encore plein de raisons de râler mais ça sera pour d'autres posts.

Aucun commentaire: